L’Académie Du Royaume du Maroc

L’Académie du Royaume du Maroc a été instituée par Dahir portant loi No. 1.77.229 en date du 24 Chawal 1397H (8 octobre 1977). Elle a tenu sa session inaugurale le 5 Joumada 1400H, correspondant au 21 avril 1980, en ville de Fès, sous la présidence de son fondateur et protecteur, feu Sa Majesté le Roi Hassan II. L’Académie jouit de la personnalité morale et de l’autonomie financière, et se distingue par sa vocation multidisciplinaire et la diversité des nationalités de ses membres.

Outre le Dahir constitutif, l’Académie est dotée d’un statut du personnel ayant force de Dahir et portant le cachet royal, qui régit la situation de ses fonctionnaires, ainsi qu’un règlement intérieur élaboré par les membres de l’Académie pour déterminer le cours de leurs travaux en accord avec les dispositions contenues dans le Dahir constitutif.

[read more= »LIRE PLUS » less= »RÉDUIRE »]

L’Académie compte 65 membres, dont 30 « membres résidents » de nationalité marocaine et 35 « membres associés » de différentes nationalités. Parmi ces derniers, 5 ont été nommés en vertu du Chapitre 19 qui confère à Sa Majesté le Roi le pouvoir de nommer à titre exceptionnel de nouveaux membres jouissant d’une renommée établie dans leurs pays d’origine.

[/read]

Inauguration

L’inauguration de l’Académie à Fès a été un événement symbolique et historique majeur, un motif de fierté pour le Maroc et le monde arabo-musulman aux plans historique, scientifique et urbanistique, ainsi qu’un trait d’union entre présent et passé dans une continuité spirituelle solide et inébranlable.
Durant cette matinée inaugurale, le palais des congrès est investi par une foule de convives – scientifiques, penseurs et politiques – dont le regard reluit d’enthousiasme et les cœurs débordent de fierté et d’orgueil.
Aujourd’hui, on célèbre la science et ses dépositaires.

[read more= »LIRE PLUS » less= »RÉDUIRE »]

L’heure de la cérémonie venue, vers onze heures, les invités commencent à prendre place dans la grande salle du palais des congrès. Les membres du gouvernement sont assis à droite de la tribune royale et les ambassadeurs à sa gauche. Quant aux membres résidents de l’Académie, ils ont le privilège de s’asseoir devant la tribune royale, face à Sa Majesté, étant la première élite scientifique à présider aux destinées de l’Académie : experts en sciences islamiques, hommes de lettres, médecins, juristes, économistes, historiens, philosophes, politiques et diplomates, dont certains à profil pluridisciplinaire et d’autres plutôt spécialisés.

[/read]


Vingtième Anniversaire de l’Académie

Sa Majesté Mohamed IV a été intronisé le 26 Rabi II 1421H (30 juillet 1999) suite à la disparition de feu Sa Majesté Hassan II le 19 Rabi II 1421H (23 juillet 1999).

À l’occasion de son vingtième anniversaire, l’Académie du Royaume du Maroc a organisé un colloque sous le thème : La Pensée de Hassan II, Authenticité et Renouveau. Sa Majesté Mohamed VI a bien voulu présider le colloque en sa qualité de Protecteur de l’Académie du Royaume du Maroc. Il a ouvert les travaux du colloque en prononçant un important discours dans lequel il a insisté sur le caractère durable des objectifs de l’Académie.

Objectif de l’Académie Du Royaume du Maroc

Objectifs de l’Académie du Royaume du Maroc
(Extrait du texte du Dahir constitutif)
« Il est créé une Académie du Royaume du Maroc placée sous la protection tutélaire de Sa Majesté Le Roi ;
L’Académie, dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière, est régie par les dispositions du présent dahir et les textes pris pour son application ;
L’Académie est placée sous le contrôle administratif de l’autorité désignée par Sa Majesté Le Roi. L’acte de désignation précise les objectifs et la portée dudit contrôle ;

L’Académie a pour mission la poursuite des objectifs énoncés dans le préambule et notamment :

–          Promouvoir le développement de la recherche et de la réflexion dans les principaux domaines d’activité de l’esprit : théo­logie, philosophie, morale, droit, art de gouvernement, histoire, lettres, beaux-arts, mathématiques, sciences expérimentales et non expérimentales, éducation, médecine, diplomatie, stratégie, administration, économie, industrie, urbanisme, techniques appliquées ;
–          Favoriser entre ces activités une constante symbiose, dans le respect des valeurs éthiques et spirituelles fondamentales ;
–          Réunir pour ce faire les hommes du Royaume qui, en ces domaines, ont témoigné des qualités les plus éminentes ;
–          Accueillir des hommes d’autres nationalités qui se sont rendus illustres par leurs œuvres ou leurs services rendus à la civilisation ;
–          Conduire en commun des travaux sur des sujets d’intérêt général qui importent au bien de l’humanité ; publier et diffuser ces travaux ;
–           Veiller, en collaboration avec les organismes compétents en la matière, au bon usage de la langue arabe au Maroc, ainsi qu’à la justesse des traductions à partir de la langue arabe ou en langue arabe ; émettre à ce sujet des avis qui feront autorité.
–          Présenter rapports ou avis sur toutes questions de son ressort dont Sa Majesté Le Roi voudra bien la saisir.
–       L’Académie a son siège dans la capitale du Royaume. Elle peut également tenir séance en toutes villes du Royaume où le Souverain, son protecteur, lui offre séjour ou résidence.
–          Elle pourra, à titre exceptionnel, avec l’autorisation du Souverain, tenir séance hors du territoire national. »


Organes et Commissions

Bureau – Commission administrative – Commission des travaux
Les organes directeurs de l’Académie sont le bureau, la commission administrative et la commission des travaux.
–                    Le bureau se compose du secrétaire perpétuel, du chancelier et du directeur des séances. Le bureau coordonne les activités de la commission administrative et de la commission, des travaux, représente l’Académie et veille à l’application de son règlement intérieur.
Le secrétaire perpétuel de l’Académie agit au nom de l’Académie. Il accomplit et autorise tous actes ou opérations relatifs à son objet, représente l’Académie dans la vie civile vis-à-vis de l’État, de toutes administrations publiques ou privées et de tous tiers, fait tous actes conservatoires et représente l’Académie en justice. Il assure la gestion de l’ensemble des services et nomme le personnel à l’exception du comptable géné­ral. Il est ordonnateur du budget de l’Académie. Il veille à la rédaction des procès-verbaux des séances et en assure la conser­vation.
Il peut déléguer certains de ses pouvoirs au chancelier.
Après son élection, le chancelier est reçu par Sa Majesté Le Roi qui marque ainsi son accord et sa confiance.
Avant d’être élu premier Secrétaire perpétuel de l’Académie lors de la session constitutive tenue lundi 21 avril 1980, M. Ahmed Tayibi Benhima, est nommé par Sa Majesté président du comité constitutif chargé de sélectionner les premiers membres résidents et associés de l’Académie. Après sa disparition en décembre 1980, M. Abdellatif Filali lui succéde en mars 1981. En avril 1982, M. Abdellatif Berbich succède à M. Abdellatif Filali qui est nommé à un autre poste.
Le chancelier assiste le secrétaire perpétuel dans ses tâches, notamment dans les relations avec les membres associés, et le supplée en cas d’empêchement. Il reçoit, outre l’indemnité acadé­mique, une indemnité de fonction.

  • Le directeur des séances est élu pour trois mois, en séance ordinaire de l’Académie.
  • La commission administrative se compose du secrétaire perpétuel, président, du chancelier et de trois acadé­miciens élus pour un an. La commission dispose des pouvoirs les plus étendus pour l’administration de l’Académie. À cet effet, la commission administrative arrête le budget et les comptes annuels, approuve les actes relatifs à la gestion sauf ceux réservés au secrétaire perpétuel.
  • En matière de comptabilité générale, il convient de citer ici M. Bouchaïb El Arbi, nommé au poste de Comptable général en 1980, et après lui M. Abdallah Oulhaj, le 1er février 2001.
  • La commission des travaux se compose du secré­taire perpétuel, président, du chancelier, du directeur des séances et de trois académiciens élus pour un an.

La commission prend toutes mesures nécessaires à la bonne exécution des missions de l’Académie, coordonne les travaux de ses membres, suggère les thèmes d’études et les recherches, suscite les communications, assure la publication des travaux.

  • Les modalités de fonctionnement du bureau et des commissions sont fixées par le règlement intérieur de l’Aca­démie.

Le 10 juillet 1982, Sa Majesté a nommé M. Ahmed Ramzi au poste de Directeur des Affaires Scientifiques pour assurer le suivi des programmes élaborés par la Commission des travaux – dont les compétences sont précisées dans le Dahir constitutif – et les autres comités, et veiller à la parution des actes des séances et colloques de l’Académie dans des publications spéciales et ce, sous la supervision du secrétaire perpétuel.
Quant au poste de Rapporteur de l’Académie, il a été occupé par M. Abdallah El Kettani depuis la création de l’Académie jusqu’à son décès en 1999. M. Mustapha El Kabbaj lui succède après qu’il a été nommé Directeur des Affaires Scientifiques pendant l’absence de M. Ahmed Ramzi, nommé ambassadeur de Sa Majesté au Royaume d’Arabie Saoudite (1985-1992). M. Ahmed Ramzi retrouve son poste de Directeur des Affaires Scientifiques le 1er septembre 1992 après l’expiration de son mandat d’ambassadeur. M. Mustapha EL Kabbaj, lui, quitte son poste de Rapporteur le 1er septembre 2009, cédant la place à M. Mustapha Ezzabakh, lequel occupait au préalable le poste de président du Secrétariat général de l’Union des Universités du Monde Islamique à l’UNESCO.

L’Art plastique au Maroc a connu une évolution notable ces dernières décennies. Il jouit d’une renommée désormais mondiale, suscitant l’engouement des marocains, amateurs et admirateurs confondus. Cet art, sous toutes ses formes, fait désormais partie intégrante de notre paysage culturel. Il est même devenu un élément déterminant de la dynamique sociale qui fonde la pensée éclairée.
Espace privilégié, l’Académie du Royaume du Maroc n’a eu d’autre choix que d’accompagner cette vision critique et constructive, s’ouvrant ainsi à l’art plastique marocain dont elle a acquis quelques chefs d’œuvre pour rehausser l’éclat de son édifice.
 

Protecteur des traditions marocaines authentiques où l’art est indissociable de la connaissance, feu Sa Majesté le Roi Hassan II, que Dieu l’ait en Sa Sainte Miséricorde, en fondant l’Académie du Royaume du Maroc et en la plaçant sous Son Haut Patronage, a voulu en faire une tribune internationale vouée à l’examen de l’actualité et des questions sensibles qui affectent notre monde contemporain, ainsi qu’un lieu de convergence entre scientifiques, intellectuels et artistes. Sans aucun doute, les œuvres plastiques qui ornent les locaux de l’Académie peuvent être considérées comme une célébration de la créativité et de l’authenticité des artistes marocains. Cette inclination artistique de l’Académie est d’autant plus manifeste que l’art marocain compte autant pour elle que ses activités liées au dialogue des idées et des cultures.

Pour mémoire, il convient de rappeler que cette collection de tableaux est le fruit de visites personnelles aux galeries d’art et aux ateliers d’artistes. La collection étant de création récente, elle ne couvre pas encore toutes les facettes de l’expériences plastique marocaine. Mais elle ambitionne de devenir à terme l’une des plus grandes collections d’œuvres d’art dont le Maroc peut s’enorgueillir. Peut-être même qu’un jour le siège de l’Académie deviendra-t-il un lieu d’exposition permanent, ouvert à tous les marocains amateurs d’art plastique, mais aussi aux étrangers en visite dans notre pays.

Recherche: Thème oeuvre:

Sérigraphie, 1993, 76X56

Technique sur carton, 1992, 58,68

Huile sur toile, 1412h, 115×85

Technique mixte sur carton, 1992, 34×52

Technique mixte sur carton,1992, 58×68

Huile sur toile, 1992, 81×100

Huile sur toile, 1992, 78×65

Huile sur toile, 1992, 78;65

Huile sur toile,1992, 100×82

Huile sur toile, 1990, 114×60

Technique mixte sue papier, 1992, 51×51

Huile sur toile, 1992, 166×132
La femme marocaine voilée avec une botte de menthe et deux colombes

Huileet technique mixte sur toile, , 132;162

Huile sur toile, 1992, 114×114

Huile de toile, 165×200

Acrylique sur toile, 113:162

Encre et acrylique sur toile, 101:87

Aquarelle sur papier, 50: 32

Acrylique sur toile, 115:81

Technique mixte sur toile, 1993, 45×45

Encre de chine sur papier, 1994, 65×65

Technique sur carton, 105×70

1994, 40;40

Sculpture sur bois, 135×70

Encre et acrylkique sur toile, 1992, 113;145

40×65

1995, 33×46

1994, 40;65

Aquarelle sur papier, 1996, 70×50

Aquarelle sur papier, 1993, 148×187

Acrylique sur toile, 1993, 148×187

Technique mixte sur carton, 100×140

Technique mixte sur carton, 76×105

Encre sur papier, 1997, 50×40

Peinture acrylique, 46×56

Huile sur journal marouflé, 58×80

Acrylique sur journal marouflé, 150×150

Laqué sur bois, 120×150

Acrylique sur toile, 137.137

Technique mixte sur toile, 170×223

Technique mixte sur table, 170×223

Technique mixte, 1995, 133×90

Huile sur table, 90×72

Huile sur toile, 90×72

Huile sur toile, 1998, 160×130

Sérigraphie, 1985, 42×39

Sérigraphie, 1986, 38×56

Huile sur toile, 166×136

Technique mixte sur toile, 130×95

Huile sur toile, 160×130

Huile sur toile, 1993, 75×100

Sculpture sur bois, 140×100

Technique mixte, 1995, 60×40

Henné sur bois 19:19

78×70

Huile sur toile, , 30×30

Huile sur toile, ,30×30

Huile sur toile, 30×30

Huile sur toile, 140×90

Pigment sur toile, 1993, 150×150

Peinture diptyque mixte sur toile, 220×290

Technique mixte sur bois, 12Ox120

Technique mixte sur bois, 12Ox120

Huile sur table, 52×64

Huile sur table, 52×64

Sculpture sur marbre, 2005, 120×26

Sculpture sur marbre, 2005, 120×26

110×110

110×110

2005, 110×79

2005, 110×79

116×82

116×82

Peinture sur papier, 105×75

Huile sur toile, 2006, 70×80

technique mixte, 2005, 180×150

technique mixte, 2005, 180×150

Huile sur toile, 200×140

Huile sur toile, 200×140

Technique mixte sur toile, 180×342

Technique mixte sur toile, 2007, 114×180

2008, 180×160

Acrylique sur toile, 2OO8, 140x2OO ,

Technique mixte, 2008,  150×200

2008, 180×160

Technique mixte, 2008, 180×200

Technique mixte, 2008,  150×200

Acrylique sur toile, 2OO8, 140x2OO ,

Peinture sur papier, 2008, 93×30

Peinture sur papier, 2008, 93×30

Peinture à l’huile,168×152

Peinture à l’huile,168×152

Peinture à l’huile sur toile, 81×81

Peinture à l’huile sur toile, 81×81

Peinture à l’huile sur toile,  52×124

65×65

2008, 65×65

Peinture à l’huile sur toile, 2009, 111×161

Sculpture sur marbre,2010, 82×30

Sculpture sur marbre, 2010, 81×30

Sérigraphie, 34×70

52×76

Technique mixte sur papier, 2010, 50×70

Technique mixte sur papier, 2010, 50×70

Peinture à l’huile sur toile, 2009, 102x120C

2011, 150×150

Peinture mixte sur toile marouflée, 73×73

44×64

69×88,

70×110

Peinture sur peau, 2011,  69×69

Peinture sur toile,  2012, 100×60

Peinture sur toile, 100:60

Peinture sur toile, 2012, 100×60

Peinture sur toile, 1OO:1OO

Peinture sur toile,2012, 100×60

Peinture sur toile, 2012, 100×60

Huile sur toile, 2002, 74×79

Huile sur toile, 2007, 63×83

Huile sur toile, 2007, 63×83

Huile sur toile, 1989, 97×71